Connexion

Mot de passe oublié?
Ou inscrivez-vous

Inscription

Déja inscris?

Mot de passe oublié

Merci de renseigner votre pseudo ou votre adresse e-mail. vous recevrez un e-mail contenant les instructions us permettant de réinitialiser votre mot de passe.

Déja inscris?

Déconnexion

Voulez vous vous déconnecter?

Les infos santé du XV de France

Bruno Boussagol a été contacté par Fabien Galthié en 2019 pour devenir manager santé des Bleus. Découverte de cet Héraultais, ancien kinésithérapeute du MHR et proche de Galthié.

Bruno Boussagol, manager santé du groupe France à propos d’Antoine Dupont :

« Antoine a fait sa visite avec le chirurgien ce matin. Vous avez eu l’information de son retour sur le terrain. Le feu vert a été donné. Il va reprendre la partie rugby dès cet après-midi. »

S’il a déjà de la visibilité sur le programme de la semaine pour Antoine Dupont :

« Sur la semaine dernière, il était avec nous le premier jour. On avait évoqué une reprise sur le vélo, puis progressivement sur la course et des préparations physiques. Tout est allé très vite. Il était dans de bonnes dispositions et il n’avait pas de séquelle de son traumatisme. Il a été avec les préparateurs physiques pendant une semaine et il a pu monter en puissance. C’était une bonne semaine de travail.

« Le prérequis, c’était l’accord du chirurgien. Cette semaine, que ce soit sur la cellule santé ou performance, on va continuer à travailler avec lui pour qu’il soit dans les meilleures dispositions dans l’attente du choix du sélectionneur. Notre travail, c’est de l’accompagner sur cette reprise qui va se faire progressivement mais dans la partie rugby. Il avait fait des contacts contre des boucliers avec les préparateurs physiques. Là, il va s’entraîner normalement. »

S’il faut tester Antoine Dupont le plus rapidement possible physiquement pour avoir l’assurance qu’il puisse postuler à la composition d’équipe :

« Par rapport à la reprise, les contacts vont se faire puisqu’il va y en avoir rapidement. On a jusqu’à mercredi pour le tester et pour voir sa réaction. Après chaque entraînement, on fait une évaluation. On le voit sur la partie soins, on est à son contact quotidien et on évalue sa progression. Jusque-là, tout va bien. Ça va se faire en fonction du programme. Cet après-midi, on a une partie où il n’y aura pas forcément de contact mais il va être accompagné avec les préparateurs physiques. Il y aura peut-être une charge supplémentaire. Je n’ai pas vu son programme individuel. Demain, il est en entraînement quasiment normal. Il sera à la disposition des entraîneurs sur le terrain. »

S’il y a des risques pour Antoine Dupont avec la reprise des contacts :

« Tous ces éléments, on les a déjà analysés. C’est la raison pour laquelle on a fait un retour progressif. Le prérequis par rapport à son retour sur le terrain et la personne la plus en capacité de juger du retour, c’était le chirurgien. On était dans l’attente de cette visite. Ça veut dire qu’aujourd’hui, on doit amener Antoine à être dans les meilleures dispositions. Il y a un paramètre essentiel, c’est l’appréhension. On doit être aux côtés d’Antoine pour l’accompagner sur tous les paramètres pour qu’il puisse postuler dans les meilleures conditions. Je pense que le sélectionneur aura une discussion avec lui et qu’il y aura une réflexion partagée. »

Si un casque est requis pour Antoine Dupont et par rapport au protège-dents connectés :

« Par rapport à sa reprise, le port du casque a été évoqué. On travaille dessus. Il a reçu et a testé ce genre de protection. Il faut qu’il arrive à s’entraîner avec. Il y a deux points essentiels, c’est sa capacité à le supporter puisqu’il ne doit pas être gêné sur le plan visuel et sur le plan auditif. Ce sont deux éléments qui doivent être testés en situation et à l’entraînement.

« Par rapport au protège-dents connecté, il y a des études qui ont montré l’intérêt de ce type de protège-dents. Je pense que ça va dans le bon sens et qu’il y a encore beaucoup de travail à mener. Ça fait partie de la prévention que l’on peut mettre en place pour avancer sur la problématique des commotions. Je pense qu’il y a beaucoup de sujets de réflexions qui sont menés par rapport à cette problématique. On a déjà testé et on attend de voir la suite. »

Si Antoine Dupont ressent de la douleur et de la gêne au quotidien :

« Ça faisait partie de notre travail quand il est arrivé. Il y avait une partie soins orientés vers un travail de rééducation maxillofaciale pour arriver à mobiliser toute la face. Il avait un œdème encore conséquent. Sur le dentaire, on a fait un travail spécifique. On a fait également un travail ostéopathique au niveau du crâne. Tous ces éléments-là ont été traités. Aujourd’hui, il ne décrit pas de douleur particulière. C’est la raison pour laquelle le chirurgien a donné son feu vert. On reste très attentifs sur les évolutions. C’est pour cela qu’on le suit au quotidien. On va être très attentifs sur les jours à venir. »

Sur la date à laquelle sera prise la décision de faire jouer Antoine Dupont :

« Je vous avais parlé d’un arbre décisionnel la semaine dernière, et je reste dans cette démarche-là. Je pense vous avoir répondu sur la partie santé. Antoine, c’est un joueur qui fait partie des 33 qui ont été sélectionnés pour disputer la Coupe du Monde. Je pense qu’il y a des étapes à passer. Le sélectionneur va prendre le temps de discuter avec Antoine. Si Antoine revient, c’est qu’il sera en pleine possession de ses moyens pour disputer ce match. »

À propos de Julien Marchand :

« Concernant Julien Marchand, il est avec les préparateurs physiques. On le suit sur la partie santé. L’objectif, c’est de le monter en puissance cette semaine. Il est peu probable qu’on le voit dans le groupe sur le match à venir. Il doit valider pas mal de choses d’ici la fin de la semaine. Je vous donnerai des information. »

« S’il est resté dans le groupe, c’est qu’il y avait une chance de le revoir sur le terrain avant la fin de la Coupe du Monde. On avait déterminé une période qui s’étalait entre la quatrième et la sixième semaine. On aurait préféré vous annoncer son retour cette semaine, malheureusement ce n’est pas possible. Notre travail, c’est de le monter en puissance pour qu’il soit à disposition du groupe la semaine prochaine. C’est envisageable si on se qualifie. On a une stratégie par rapport à la progression du groupe. On connaît l’effectif, on connaît les joueurs qui sont à disposition. Aujourd’hui, on peut dire que l’on a un seul blessé sur les 33 joueurs. On travaille particulièrement avec lui pour le faire revenir. S’il est avec nous aujourd’hui, c’est qu’il a une vraie chance de pouvoir revenir sur le terrain, on espère plus tard la semaine prochaine. »

À propos des joueurs pouvant intégrer le groupe des 33 en cas de blessure :

« Je me suis rapproché de Gaëtan Barlot, qui s’entraîne normalement et qui a postulé pour les matchs avec son club. Il est à disposition. »

« Paul Willemse a rempli toutes les cases et il est dans l’attente avec le groupe de Montpellier.

« Yacouba Camara continue sa préparation. »

Radio RUGBY

Le joueur de football, William Web Ellis en Novembre 1823 durant une partie de football dans la ville de Rugby en Angleterre commet une infraction aux règles du [...]

Rendez-vous en Ovalie

Partir à la découverte du Rugby d'hier et d'aujourd'hui. Suivre la Coupe du Monde de Rugby, ou le derby local ! Radio Sports donne rendez-vous aux passionnés et [...]

Tournoi de repêchage de rugby à sept pour les Jeux olympiques de Paris 2024

Le rugby à sept va constituer un lever de rideau exceptionnel au Stade de France en tant que premier sport à donner le coup d'envoi des Jeux olympiques à Paris le [...]

6 Nations 2024 : tout savoir sur le Tournoi, XV de France, Groupe et matchs

Ah, le Tournoi des 6 Nations 2024 ! Un rendez-vous qui fait vibrer le cœur des férus du rugby, où s'entremêlent l'odeur du gazon fraîchement coupé et le [...]

Champions du Monde, un point c'est tout !

Un petit point. Comme en quarts de finale face à la France, comme en demi-finale contre l'Angleterre, l'Afrique du Sud a remporté ce match contre la [...]

WXV, FRANCE - AUSTRALIE

L’équipe de France défie l’Australie samedi 28 octobre à 8h heure française. L’encadrement tricolore a procédé à quatre changements dans le XV de départ qui [...]

La Coupe du Monde Rugby 2027 en Australie: 24 équipes

La Coupe du Monde de Rugby masculin 2027 en Australie sera disputée par 24 équipes! C'est le conseil de World Rugby qui a approuvé une refonte historique du format, [...]

WXV, Nouvelle-Zélande - France

Le XV de France féminin affronte la Nouvelle-Zélande, ce samedi à 8h heure française, et gagne 18-17 pour ses débuts dans la nouvelle compétition annuelle [...]