Connexion

Mot de passe oublié?
Ou inscrivez-vous

Inscription

Déja inscris?

Mot de passe oublié

Merci de renseigner votre pseudo ou votre adresse e-mail. vous recevrez un e-mail contenant les instructions us permettant de réinitialiser votre mot de passe.

Déja inscris?

Déconnexion

Voulez vous vous déconnecter?

player
deconnecter
ferme menu

Résumé 4ème étape du TDF 2024 : Il remet les pendules à l’heure : Tadej Pogacar s’impose et reprend le maillot jaune

Après avoir laissé son maillot jaune hier à Richard CARAPAZ sur cette étape, Tadej POGACAR a remis tout le monde d’accord en s’imposant sur cette quatrième étape entre Pinerolo et Valloire. Fort d’une très grosse équipe à ses côtés, avec notamment Juan AYUSO et Joao ALMEIDA très en forme, il est parvenu à distancer Jonas VINGEGAARD dans le Galibier, avant de creuser l’écart pour aller lever les bras.

Tadej Pogacar tout heureux de récupérer le maillot jaune, après l’avoir laissé hier à Richard Carapaz / ASO

La voilà, la 12ème victoire d’étape pour Tadej POGACAR sur le Tour de France, la 13ème de sa saison, après notamment six victoires sur le dernier Giro, en plus de la victoire finale et du maillot de meilleur grimpeur, les Strade Bianche en mars, mais aussi Liège-Bastogne-Liège. Le Slovène s’est envolé, tel un aigle qui chasse sa proie, en quête de son rêve, celui de réalisé le doublé Giro-Tour, ce qui ferait de lui le premier à le faire depuis Marco PANTANI en 1998. S’il avait déjà testé ses jambes de feu, mais surtout ses adversaires dans la terrible montée de San Luca il y a deux jours, où on avait vu un Jonas Vingegaard solide, il n’avait pas véritablement encore pu voir s’il volait comme il l’avait fait sur le Tour d’Italie. De ce qu’il a montré sur les dernières pentes du col du Galibier, le Slovène est actuellement et de nouveau le maître de cette 111ème édition de la Grande Boucle, puisqu’il est parvenu à décrocher Jonas VINGEGAARD et les autres prétendants au Classement Général de sa roue.

Jonas Vingegaard, Tadej Pogacar et Remco Evenepoel dans les pentes du Col du Galibier / ASO

Le film de l’étape

Jamais le Tour de France, dans son Histoire, n’était monté aussi haut aussi tôt. 3600 mètres de dénivelé positif, deux passages à plus de 2000 mètres d’altitude, avec d’abord la montée de Sestrières, mais surtout le col du Galibier (23 kilomètres à 5,1% de pente moyenne), Souvenir Henri-Desgranges, à 2642 mètres d’altitude. De quoi donner des idées au baroudeurs-grimpeurs, mais également aux favoris du Classement Général, qui ont un premier terrain pour s’expliquer en haute montagne. Dès le départ, de très nombreux coureurs veulent s’échapper, forcément, mais l’équipe UAE Team Emirates de POGACAR ne semble pas l’entendre de cette oreille, puisque Nils POLITT et Tim WELLENS roulent très rapidement en tête du peloton, et filtrent les différents coureurs qui souhaitent prendre la poudre d’escampette. Au vu d’une échappée peu fournie, les équipes de sprinteurs ont mis rapidement en route, afin que les Jasper PHILIPSEN (Alpecin-Deceuninck), Biniam GIRMAY (Intermarché-Wanty), Mads PEDERSEN (Lidl-Trek), Bryan COQUARD (Cofidis)… A la suite de cela, ils sont finalement 17 à former la bonne échappée du jour : Christopher JUUL-JENSEN (Team Jayco-AlUla), Julien BERNARD (Lidl-Trek), Bruno ARMIRAIL (Décathlon-AG2R), David GAUDU, Romain GREGOIRE et Valentin MADOUAS (Groupama-FDJ), Mathieu VAN DER POEL (Alpecin-Deceuninkc), Stephens WILLIAMS (Israël-Premier Tech), Oier LAZKANO (Movistar Team), Raul GARCIA PIERNA et Cristian RODRIGUEZ (Arkéa-B&B Hôtels), Kobe GOOSSENS (Intermarché-Wanty), Warren BARGUIL (Team dsm-firmenich PostNL), Alexey LUTSENKO (Astana Qazaqstan Team), Jonas ABRAHAMSEN et Tobias Halland JOHANNESSEN (Uno-X Mobility) et Mathieu BURGAUDEAU (TotalEnergies). Mais ces hommes qui ouvrent la route ne possèderont pas plus que trois minutes d’avance dans la descente après le sommet de Sestrières. MADOUAS, BARGUIL, WILLIAMS et JOHANNESSEN se bagarrent pour les points au sommet des deux difficultés classées en 2ème catégorie.

Revivez l’étape Tour de France du jour avec l’équipe radio Sports

Mais, ils ne pourront pas le faire pour le col du Galibier, puisque cette échappée explose, sous l’impulsion notamment de LAZKANO ou de GAUDU. Derrière, le peloton, toujours sous l’impulsion de l’équipe émirati, se rapproche dangereusement, jusqu’à les rattraper à 6,5 kilomètres du sommet. Puis, le train de la UAE s’est intensifié, d’abord grâce à Pavel SIVAKOV, qui a fait exploser Richard CARAPAZ, le porteur du maillot jaune, mais aussi petit à petit, d’autres coureurs qui auraient pu prétendre à un bon résultat sur cette étape, comme notamment Romain BARDET, qui avait annoncé se battre pour aller chercher pourquoi pas le maillot jaune. C’est finalement à moins d’un kilomètre du sommet que Tadej POGACAR a décidé d’allumer la première mèche, suivi un temps par Jonas VINGEGAARD, qui n’a pas tenu longtemps dans la roue du Slovène. Au sommet, il comptait un petit peu moins de 10 secondes d’avance sur le Danois au sommet, et une petite vingtaine sur Remco EVENEPOEL. Dans la descente, POGACAR creusait l’écart, et s’imposait finalement avec 35 secondes d’avance sur un groupe composé par EVENEPOEL, VINGEGAARD, ROGLIC, Carlos RODRIGUEZ et Juan AYUSO.

Richard Carapaz n’a pas réussi à conserver son maillot jaune à l’issue de cette étape, lui qui a lâché très tôt dans le col du Galibier / ASO

Remco EVENEPOEL au rendez-vous, Jonas VINGEGAARD distancé, Primoz ROGLIC s’accroche : les forces en présence derrière Tadej POGACAR

Si le Slovène a bien évidemment mis tout le monde d’accord sur cette première étape de haute montagne, il n’en reste pas moins que, derrière lui, la lutte s’annonce serrée. Alors, bien sûr, la victoire finale n’est évidemment pas terminée, même si le candidat le plus crédible avec POGACAR, Jonas VINGEGAARD, n’est pas encore au même niveau que le Slovène pour l’instant lorsque la pente et l’altitude s’élèvent. En attendant, celui qui a fait la meilleure impression après POGACAR, c’est Remco EVENEPOEL, qui a perdu 2,5 kilos par rapport au Critérium du Dauphiné, plus affûté donc, et qui a presque rivalisé avec VINGEGAARD, et qui est concrètement le troisième homme, derrière VINGEGAARD, mais bien devant des Carlos RODRIGUEZ, Primoz ROGLIC ou encore Juan AYUSO. Ce dernier a d’ailleurs fait grosse impression, et est actuellement installé dans le top 10, tout comme Joao ALMEIDA, autre coéquipier de Tadej POGACAR. A voir si Primoz ROGLIC va retrouver un meilleur niveau, mais, pour le moment, ce dernier n’est clairement pas au niveau de ses ambitions, pour au moins un podium, ou pour une éventuelle victoire finale, ce à quoi il croyait en début de saison.

Cliquez ici pour retrouver tous les classements à l’issue de cette étape.

le dernier kilomètre de l’étape

Radio CYCLO

🚴 Bienvenue sur Radio Cyclo, votre univers vélo au sein de Radio Sports ! 🚴 Plongez au cœur de l'univers passionnant du vélo avec Radio Cyclo ! Notre chaîne de [...]

RadioCycloTour, le direct

#RadioCycloTour propose une émission en direct avec les acteurs locaux, pour parler vélo mais aussi gastronomie, culture locale et patrimoine, environnement et [...]

Bikingman_by_RadioCyclo

La série BikingMan est le 1er championnat du monde d’ultracyclisme, avec des courses dans de nombreuses localisations, le défi d’endurance ultime pour les athlètes [...]

Tour de France : la présentation des coureurs

2024, ce Tour de France ne ressemblera à aucun autre. Alors que Paris accueille le 24 juillet les Jeux olympiques, l’autre grand événement estival [...]

Vélo passion

Vélo Passion, votre rendez-vous incontournable sur Radio Cyclo dédié à tous les amateurs et passionnés de vélo. Nous plongeons au cœur de l'univers cycliste, [...]

Bike Café

C’est quoi Bike Café ? Bike Café a été créé en 2016 par Patrick Van Den Bossche, qui avait déjà une solide expérience en matière de blogs sportifs : développement [...]

Résumé 20ème étape du TDF 2024 : La « manita » façon Tadej Pogačar sur cette ultime étape en ligne !

Sur une étape qui, au départ, n’était pas prévu à son palmarès selon ses dires hier matin, le Slovène s’est retrouvé, comme sur le Giro en mai dernier, dans une [...]

Résumé 18ème étape du TDF 2024 : Le « roule toujours » Victor Campenaerts décroche sa première victoire d’étape sur le Tour de France 

La voilà, la première victoire d’étape pour Victor CAMPENAERTS (Lotto-Dsnty) sur le Tour de France ! Le coureur Belge de 32 ans est parvenu à lever les bras [...]