Connexion

Mot de passe oublié?
Ou inscrivez-vous

Inscription

Déja inscris?

Mot de passe oublié

Merci de renseigner votre pseudo ou votre adresse e-mail. vous recevrez un e-mail contenant les instructions us permettant de réinitialiser votre mot de passe.

Déja inscris?

Déconnexion

Voulez vous vous déconnecter?

player
deconnecter
ferme menu

Résumé 6ème étape du TDF 2024 : Dylan Groenewegen s’impose et surprend Jasper Philipsen !

Sur la 6ème étape du Tour de France 2024, c’est un néerlandais du nom de Dylan GROENEWEGEN (les « voies vertes » traduit littéralement) qui s’est imposé. Le champion des Pays-Bas a devancé d’un demi-boyau Jasper PHILIPSEN (Alpecin-Deceuninck), qui, décidément sur ce début de 111ème édition de Grande Boucle, n’est clairement pas en réussite, puisque le Belge a par la suite été déclassé, à la suite d’une gêne sur Wout VAN AERT.

La photo finish de cette 6ème étape : On voit que Dylan Groenewegen (en bas) a bien presqu’une demi roue d’avance sur Jasper Philispen (en haut). Derrière, Biniam Girmay, le maillot vert, prend la 3ème place (2ème), devant Fernando Gaviria (3ème, maillot bleu), Phil Bauhaus (maillot blanc), et Arnaud De Lie (maillot de champion de Belgique) / ASO

Décidément, les sprints sur ce début de Tour de France 2024 ont décidé de nous offrir un spectacle, et surtout, un suspense, qui n’avait pas été vu l’an dernier, lorsque l’ogre, d’abord en maillot bleu, puis vêtu de sa carapace vert foncé, Jasper PHILIPSEN, devenu alors « Jasper the Master » après avoir été « the Disaster », avait remporté 4 étapes, et assois sa domination avec le maillot vert en prime. On pensait, à tort pour l’instant, que le Belge allait pouvoir réitérer sa performance de l’an dernier, d’autant qu’il possédait le même poisson-pilote qu’il y a an : Mathieu VAN DER POEL. A la différence près, que ce dernier est devenu champion du monde l’an dernier à Glasgow, et est rentré dans une autre dimension. Mais cette année, la machine bien huilée en 2023 semble être rouillée. En tout cas, depuis le début de cette Grande Boucle, PHILIPSEN est d’abord tombé dans les derniers kilomètres de l’étape de Turin, avant de finir deuxième hier, et d’être déclassé aujourd’hui, pour avoir fait une vague et empêcher de sprinter Wout VAN AERT.

Alors que l’on annonçait du fort vent (environ 45km/h) de côté pendant un certain temps sur l’étape, il n’y a pas eu autant de vent qu’attendu, et à part un coup de force de la Visma – Lease a Bike, pas de grand coup de bordures / ASO

Le film de l’étape

Hier, on avait assisté à une « sieste », sans vouloir être méchant avec les coureurs. Aucune attaque dans les 20 premiers kilomètres, une moyenne bien basse pendant une grosse partie de l’étape (environ 38km/h)… Bref, une vraie étape de transition. Aujourd’hui, entre Mâcon et Dijon, ville qui a souvent réussie aux Français (puisque les trois derniers vainqueurs Français du Tour de France, Bernard THEVENET (1977), BERNARD HINAULT (1979) et Laurent FIGNON (1983), ont tout les trois confirmé leur sacre en remportant un chrono sur le circuit automobile de Dijon-Prenois), on ne pouvait pas qualifier cette étape de « transition ». Mais plutôt de piégeuse, dangereuse, tout particulièrement pour les leaders du classement général, et les sprinteurs, puisque du vent était attendu sur les plaines de la Côte d’Or, entre les vignobles dijonnais. Du vent, il y en a eu, mais pas assez pour constituer de véritables bordures. Il y aura seulement eu une tentative de la Visma – Lease a Bike à 80 kilomètres de l’arrivée, sur une partie dégagée, juste avant le passage dans un village avec des virages techniques et difficiles à négocier. Et, à la sortie de cet aménagement urbain, sur une nouvelle partie dégagée, le peloton se scindait en deux, avec 60 coureurs à l’avant, et le reste dans une seconde partie. Mais cela n’a duré que quelques kilomètres à peine, environ 10, avant que le deuxième peloton n’opère la jonction.

Revivez l’étape Tour de France du jour avec l’équipe radio Sports

Avant cela, il faut dire que l’étape a été calme : Axel ZINGLE (Cofidis) a suivi en tout d’après-midi Jonas ABRAHAMSEN (Uno-X Mobility), le porteur du maillot à pois, lorsque ce dernier a pris le seul point en jeu aujourd’hui, au sommet du col du Bois Clair (1,6km à 6%). Mais cela n’a pas duré, notamment car le Français a été réprimandé par son équipe, qui visait le sprint à l’arrivée avec Bryan COQUARD. Par la suite, rien à signaler jusqu’à la tentative de coup de bordure de l’équipe de Jonas VINGEGAARD. On voyait toutes les équipes du classement général, Ineos-Grenadiers, Red Bul – Bora – Hansgrohe, UAE Team Emirates et consort, être bien placées à l’avant, se méfiant des potentielles bordures. Le peloton est resté en ordre de marche, sur un rythme plutôt soutenu, jusqu’à l’arrivée. On a vu quelques petites chutes par-ci, par-là, mais sans gros dégâts. On notera que c’est Mads PEDERSEN (Lidl-Trek) qui a remporté le prix de la combativité du jour, après être tombé la veille, pour récompenser sa volonté et son courage. Dans les rues de Dijon, dans un sprint une nouvelle fois houleux, c’est finalement Dylan GROENEWEGEN (Team Jayco-AlUla) qui s’est imposé, devant Jasper PHILIPSEN (Alpecin-Deceuninck), finalement déclassé à la 156ème position, comme le veut la règle, soit à la dernière position de son groupe. C’est finalement Biniam GIRMAY (Intermarché-Wanty) et Fernando GAVIRIA (Movistar Team) qui ont complété le podium.

Le peloton entre les vignes du département de la Côte d’Or, en approche de Dijon, la ville d’arrivée de cette 7ème étape du Tour de France 2024 / ASO

PHILIPSEN déclassé, Biniam GIRMAY deuxième et régulier, nouvelle place d’accessit pour Fernando GAVIRIA : les autres faits marquants lors du sprint.

D’abord deuxième de ce sprint, PHILIPSEN a finalement été déclassé par les commissaires, après que le sprint ait été revu plusieurs fois. On avait vu quelques plaintes émerger lorsque l’on certains avait pris la peine de revoir le sprint, et remarqué que le Belge avait tassé VAN AERT volontairement dans les derniers hectomètres. Ce dernier s’était d’ailleurs plaint à l’issue de l’étape au micro des médias belges. S’il n’arrêtait pas son effort dans les derniers mètres, un gros carambolage aurait eu lieu, et ce n’est clairement pas ce que l’on veut voir, surtout sur un sprint massif. PHILIPSEN déclassé, peut-être que cela va lui faire prendre conscience, et surtout lui faire comprendre que ses sprints sont dangereux. Il perd donc de très gros points en vue du maillot vert, solidement installé sur les épaules de GIRMAY, qui possède maintenant près de 38 points d’avance sur Mads PEDERSEN, deuxième. L’Erythréen a une nouvelle fois été acteur de ce sprint massif, et surtout très régulier depuis ce début de Grande Boucle. Vainqueur à Turin, puis 9ème hier derrière son coéquipier THIJSSEN, le coureur de la formation de Jean-François BOURLARD fait grosse impression. Il fait dorénavant figure de favori crédible pour remporter ce maillot vert à l’arrivée à Nice. Enfin, comment ne pas parler de Fernando GAVIRIA, qui a décidément de bonnes jambes sur les premiers sprints massifs de cette Grande Boucle. 2ème derrière GIRMAY lors de la troisième étape, il a terminé plus loin hier (11ème), mais est de nouveau monté sur le podium aujourd’hui (3ème), après le déclassement de Jasper PHILIPSEN. Il n’est donc pas très loin d’aller chercher une victoire sur ce Tour de France 2024.

Cliquez ici pour retrouver tous les classements à l’issue de cette étape.

Radio CYCLO

🚴 Bienvenue sur Radio Cyclo, votre univers vélo au sein de Radio Sports ! 🚴 Plongez au cœur de l'univers passionnant du vélo avec Radio Cyclo ! Notre chaîne de [...]

RadioCycloTour, le direct

#RadioCycloTour propose une émission en direct avec les acteurs locaux, pour parler vélo mais aussi gastronomie, culture locale et patrimoine, environnement et [...]

Bikingman_by_RadioCyclo

La série BikingMan est le 1er championnat du monde d’ultracyclisme, avec des courses dans de nombreuses localisations, le défi d’endurance ultime pour les athlètes [...]

Tour de France : la présentation des coureurs

2024, ce Tour de France ne ressemblera à aucun autre. Alors que Paris accueille le 24 juillet les Jeux olympiques, l’autre grand événement estival [...]

Vélo passion

Vélo Passion, votre rendez-vous incontournable sur Radio Cyclo dédié à tous les amateurs et passionnés de vélo. Nous plongeons au cœur de l'univers cycliste, [...]

Bike Café

C’est quoi Bike Café ? Bike Café a été créé en 2016 par Patrick Van Den Bossche, qui avait déjà une solide expérience en matière de blogs sportifs : développement [...]

Résumé 20ème étape du TDF 2024 : La « manita » façon Tadej Pogačar sur cette ultime étape en ligne !

Sur une étape qui, au départ, n’était pas prévu à son palmarès selon ses dires hier matin, le Slovène s’est retrouvé, comme sur le Giro en mai dernier, dans une [...]

Résumé 18ème étape du TDF 2024 : Le « roule toujours » Victor Campenaerts décroche sa première victoire d’étape sur le Tour de France 

La voilà, la première victoire d’étape pour Victor CAMPENAERTS (Lotto-Dsnty) sur le Tour de France ! Le coureur Belge de 32 ans est parvenu à lever les bras [...]