Connexion

Mot de passe oublié?
Ou inscrivez-vous

Inscription

Déja inscris?

Mot de passe oublié

Merci de renseigner votre pseudo ou votre adresse e-mail. vous recevrez un e-mail contenant les instructions us permettant de réinitialiser votre mot de passe.

Déja inscris?

Déconnexion

Voulez vous vous déconnecter?

player
deconnecter
ferme menu

Résumé de l’étape 17 : Saint-Gervais Mont Blanc > Courchevel – 165,7 kilomètres

C’était sans aucun doute l’étape reine de ce Tour de France 2023. Entre Saint-Gervais Mont Blanc et Courchevel, les coureurs devaient parcourir 165 kilomètres, 4 difficultés à avaler pour 5 399 kilomètres à parcourir : le col des Saisies (13,4km à 5,1%), le Cormet de Roselend (19,9km à 6%), la côte de Longefoy (6,6km à 7,5%) ainsi que le terrible Col de Loze (28,1km à 6%), toit de cette Grande Boucle et donc supplanté du Souvenir Henri Desgrange. 

Sur cette étape, le départ réel a été donné à 12h30, le plus tôt depuis le départ de ce Tour de France. Au départ depuis Saint-Gervais Mont Blanc, ils n’étaient plus que 155 coureurs, puisqu’Alexis Renard (Cofidis) – hors délai la veille pour une seconde et potentiellement repêchable – ne pouvait pas repartir, puisqu’il était victime d’une fracture au coude droit. Une fois le départ réel donné par Christian Prudhomme, de nombreux coureurs ont attaqué en tête du peloton. Le rythme est rapide, pourtant, l’échappée ne parvient pas à se constituer dans les premiers kilomètres. Un petit groupe de 5 coureurs se forme peu avant le pied de la première difficulté du jour, le col des Saisies : Powless, Ciccone, Pedersen, Mezgec et Gregaardy rentrent avec 35 » d’avance sur le peloton. Dans cette première ascension, il faut noter, que le maillot blanc TadejPogacar (UAE Team Emirates) est tombé par deux fois dans cette montée. Derrière, des coureurs contre-attaquent et rejoignent ces hommes de tête au kilomètre 18, parmi lesquels on retrouve Alaphilippe, Neilands Pinot, Skjelmose, Haig, S.Yates, Majka, Gall, Harper ou encore Soler. Au sommet du col, Gulio Ciconne (Lidl-Trek), porteur du maillot à pois, en a profité pour prendre 10 points au sommet, alors que le peloton est revenu sur l’échappée juste après le sommet. Une grosse sélection a été opérée dans cette ascension, puisqu’au sommet, le groupe maillot jaune ne compte plus qu’une trentaine de coureurs. David Gaudu (Groupama-FDJ) a été distancé sur la fin de cette montée, mais il a ensuite pu réintégrer le groupe dans la descente de ce col. Dans cette descente justement, trois coureurs font la descente : Julian Alaphilippe (Soudal – Quick Step), Krists Neilands (Israël – Premier Tech) et Gulio Ciccone(Lidl-Trek). 

Au sprint intermédiaire, Alaphilippe passe en tête et prend 20 points ainsi que la prime qui est accordé au premier qui passerait en tête. Le trio qui ouvrait la route est rejoint par 4 coureurs : par Skjelmose, Mühlberger, Haig et Vermaerke au km 48. Dans la deuxième ascension du jour, d’autres coureurs en plus font la jonction avec ce groupe : Ben O’Connor(AG2R Citroën), Christopher Harper (Team DSM), DriesDevenyns (Soudal – Quick Step), Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), Rigoberto Uran (EF Education – EasyPost). Par la suite, d’autres coureurs rejoignent ce groupe de tête et ils sont 33 à l’avant durant cette ascension. On retrouve donc en tête : Benoot, Kelderman (Jumbo-Visma), Majka, Soler (UAE), Gaudu, Küng, Madouas, Pinot (Groupama-FDJ), Cort, Uran(EF Education-EasyPost), Alaphilippe, Devenyns (Soudal-Quick Step), Bilbao, Haig (Bahrain Victorious), Ciccone, Skjelmose (Lidl-Trek), O’Connor, Peters, Gall (Ag2r-Citröen), Costa (Intermarché-Circus-Wanty), Martin (Cofidis), Mühlberger (Movistar), Dinham, Vermaerke (dsm-firmenich), Houle, Schultz, Neilands (Israel-PremierTech), Yates, Craddock, Harper (Jayco-AlUla), Champoussin, Guglielmi(Arkéa-Samsic), Lutsenko, Moscon (Astana), Johannessen et Gregaard (Uno-X). Ils ont 1’10 » d’avance sur le groupe maillot jaune. À noter que le coureur le mieux classé dans ce groupe, c’est Pello Bilbao, qui occupe la 7ème place au classement général ce matin à 13’06 » de Jonas Vingegaard, juste devant Simon Yates, à 13’46 ». On apprend dans le cours de cette montée que Phil Bauhaus (Bahraïn-Victorious), le sprinteur allemand est contraint d’abandonner, alors qu’il était juste devant la voiture balais depuis le départ de l’étape. Au sommet de cette deuxième difficulté, Ciconne prend une nouvelle fois 10 points et accentue son avance dans ce classement annexe. Dans la descente de ce col, Neilands est distancé, lui qui est tombé le week-end dernier lors d’une descente d’un col. 

Au sommet de la troisième difficulté du jour, la côte de Longefoy, Gulio Ciccone prend une nouvelle fois des points pour conforter son maillot, il en prend 5 cette fois-ci. Il y a 3 minutes d’écart entre le peloton et l’échappée à la bascule de cette côte. 

Dès les premiers pourcentages du terrible col de la Loze, certains coureurs sont distancés dans le groupe de tête : Küng, Houle, Soler, Costa, Skjelmose, Lutsenko, Ciconne, Uran, Alaphilippe, Mühlberger ou encore Champoussin ne parviennent pas à garder le contact avec le groupe de tête, qui progresse sous l’impulsion d’O’Connor. Alors qu’il reste 21 kilomètres pour rallier le sommet du col, il reste 16 coureurs en tête : Benoot, Kelderman (Jumbo-Visma), Majka (UAE), Gaudu, Madouas, Pinot (Groupama-FDJ), Bilbao, Haig (Bahrain Victorious), O’Connor, Gall (Ag2r-Citröen), Martin (Cofidis), Dinham (DSM), Schultz (Israel-PremierTech), S.Yates, Harper (Jayco-AlUla) et Johannessen (Uno-X) conservent une avance de 2’40 » sur le groupe maillot jaune.Un groupe maillot jaune justement qui est décimé sous l’impulsion des Ineos et des Jumbo-Visma. À 8,5 kilomètres du sommet, l’échappée n’est plus constituée que d’environ une dizaine de coureurs ; alors que dans le groupe maillot jaune, c’est la sensation du jour : Tadej Pogacar est distancé de ce groupe. Maillot grand ouvert, lunettes sur son casque, regard dans le vide, visage pâle, le Slovène n’est pas dans un grand jour et est attendu par son coéquipier Marc Soler. À 7 kilomètres du sommet, ils ne sont plus que 4 en tête : Harper, S. Yates, Majka et Gall. L’autrichien de la AG2R Citroën va d’ailleurs attaquer 500 mètres plus loin. Dans le groupe maillot jaune, il n’y a plus qu’Adam Yates (UAE Team Emirates) dans la roue de Vingegaard et de Sepp Kuss, puisque Jai Hindley et Carlos Rodriguez ont lâchés prise. Le maillot jaune va finalement distancer le 3ème du général à 12,5 kilomètres de l’arrivée. Felix Gall va garder finalement 25 secondes d’avance sur Simon Yates, qui aura lâché RafalMajka (UAE Team Emirates) dans le haut de la montée. L’autrichien va finalement passer en tête au sommet du col de la Loze, en empochant 40 points dans le compte du maillot à pois, 15 secondes devant Simon Yates. 

En résistant à Simon Yates dans la descente puis dans l’ultime terrible montée vers l’Altiport de Courchevel, Felix Gall s’impose pour la première fois sur le Tour de France, sa première victoire sur un Grand Tour, et vient offrir la victoire pour son équipe AG2R Citroën, la première sur cette édition. Jonas Vingegaard vient faire 4ème de cette étape à 1’52 », derrière Pello Bilbao qui vient compléter le podium. TadejPogacar vient lui terminer cette étape en 22ème position, juste derrière son coéquipier modèle Marc Soler, à 7’37 » de Felix Gall.

Radio CYCLO

🚴 Bienvenue sur Radio Cyclo, votre univers vélo au sein de Radio Sports ! 🚴 Plongez au cœur de l'univers passionnant du vélo avec Radio Cyclo ! Notre chaîne de [...]

Bike Café

C’est quoi Bike Café ? Bike Café a été créé en 2016 par Patrick Van Den Bossche, qui avait déjà une solide expérience en matière de blogs sportifs : développement [...]

Salon des Sports 2023

Parce que la composante des sports doit s’inscrire dans un contexte institutionnel et territorial plus large, le Salon des Sports s'est tenu en concomitance avec le [...]

BikingMan X

Les courses d’ultracyclisme BikingMan sont pensées pour vous ramener à l’essence du cyclisme: sans assistance, sans étape et de superbes [...]

RadioCycloTour, le direct

#RadioCycloTour propose une émission en direct avec les acteurs locaux, pour parler vélo mais aussi gastronomie, culture locale et patrimoine, environnement et [...]

Bikingman_by_RadioCyclo

La série BikingMan est le 1er championnat du monde d’ultracyclisme, avec des courses dans de nombreuses localisations, le défi d’endurance ultime pour les athlètes [...]

Le Tour de la Provence

Le Tour de la Provence revient en force en 2024 après une interruption en 2023. Initié par le Groupe La Provence, le grand journal régional, le Tour avait dû [...]

La présentation des parcours BikingMan Origine 2024

La série BikingMan Origine pour l'année 2024 propose une série de courses d'ultracyclisme particulièrement exigeantes, conçues pour les athlètes prêts à pédaler de [...]