Connexion

Mot de passe oublié?
Ou inscrivez-vous

Inscription

Déja inscris?

Mot de passe oublié

Merci de renseigner votre pseudo ou votre adresse e-mail. vous recevrez un e-mail contenant les instructions us permettant de réinitialiser votre mot de passe.

Déja inscris?

Déconnexion

Voulez vous vous déconnecter?

player
deconnecter
ferme menu

Résumé de l’étape 19 : Moirans-en-Montagne > Poligny – 172,8 kilomètres

Après l’étape d’hier qui convenait aux sprinteurs sur le papier, mais qui a vu une échappée s’imposer, la 19ème étape de 173 kilomètres en Moirans-en-Montagne et Poligny affichait un profil plus adapté à ce qu’une échappée prenne le large et se joue la victoire, surtout en troisième semaine du Tour de France. 

Dès le kilomètre 0, comme prévu, de nombreux coureurs tentent leur chance à l’image de Turgis, Küng, Calmejane, Boasson Hagen… mais les tentatives sont vaines. Quentin Pacher (Groupama-FDJ), Axel Zingle (Cofidis), Mathieu Burgaudeau (TotalEnergies) tentent également de sortir, mais ils sont repris par un peloton en file indienne. 

Dans la première difficulté du jour, la côte du Bois de Longe (1,9km à 5,7%), classée en quatrième catégorie, un duo Pedersen-Lutsenko se détache mais le peloton n’est pas très loin, et se scinde même en deux parties après 35 kilomètres. On retrouve notamment Adam Yates, le 3ème du classement général pris dans cette cassure ; mais grâce à un gros travail de son coéquipier polonais Rafal Majka (UAE Team Emirates), le britannique reprend sa place au sein du peloton au kilomètre 40. Le bon coup commence finalement à se former après 54 kilomètres de course. On retrouve 9 coureurs qui ouvrent la route : Julian Alaphilippe (Soudal – Quick Step), Jack Haig (Bahraïn-Victorious), Tiesj Benoot (Jumbo-Visma), Victor Campenaerts (Lotto-Dstny), Warren Barguil (Arkéa-Samsic), Georg Zimmermann (Intermarché – Circus – Wanty), Mads Pedersen (Lidl-Trek), Nils Politt (Bora-Hansgrohe) ainsi que Matteo Trentin (UAE Team Emirates) sont sortis en costaud. Et alors qu’on pensait que cette échappée allait prendre le large, trois équipes ont loupé le coche et se sentent obligés de rouler en tête du peloton : la Uno-X Pro Cycling Team, la EF Education – EasyPost ainsi que la Israël – Premier Tech. L’écart, qui avait atteint les 1’30″, commence petit à petit sous l’impulsion de ces trois équipes. 

Après 82 kilomètres, le coureur allemand de la Bora Nils Politt est victime d’un problème mécanique : il casse sa chaîne, et est contraint d’attendre sa voiture de directeur sportif qui est derrière le peloton, l’écart étant trop faible avec l’échappée pour qu’elle puisse passer. Ils ne sont donc plus que 8 en tête, avec une avance qui stagne autour de la minute. 

Au sprint intermédiaire, situé à Ney au kilomètre 97,7, c’est Mads Pedersen qui a fait l’effort de passer en tête dans le groupe d’échappée. Dans le peloton, Jasper Philipsen passe en premier histoire de, et un gros groupe d’une petite trentaine de coureurs sort, puisqu’ils n’ont pas coupés leur effort : il y a là notamment Philipsen, Laporte, Van der Poel, Pidcock, Oss, Mezgec, I.Izagirre, Meeus, Asgreen…. La jonction s’opère au kilomètre 106 et ils sont donc 37 en tête de la course, avec : Benoot (Jumbo-Visma), Trentin (UAE), Alaphilippe (Soudal-Quick Step), Haig (Bahrain Victorious), Pedersen (Lidl-Trek), Zimmermann (Intermarché-Circus-Wanty), Barguil (Arkéa-Samsic), Campenaerts (Lotto Dstny), Laporte (Jumbo-Visma), Pidcock (Ineos-Grenadiers), Van den Berg (Groupama-FDJ), Bettiol  et Powless (EF Education), Asgreen (Soudal – Quick Step), Mohoric et Wright (Bahraïn-Victorious), Haller et Meeus (Bora-Hansgrohe), O’Connor et Naesen (AG2R Citroën), Van der Poel et Philipsen (Alpecin-Deceuninck), Coquard et Ion Izagirre (Cofidis), Clarke, Houle, Neilands et Strong (Israël – Premier Tech), Durbridge, Groenewegen et Mezgec (Jayco-AlUla), Abrahamsen, Charmig, Tiller et Waerenskjold (Uno-X Pro Cycling Team), Oss et Turgis (TotalEnergies).

Deux coureurs en profitent pour tenter leur chance et s’extirper de ce groupe de tête : Campenaerts et Clarke prennent quelques longueurs d’avance sur le groupe de poursuivants. Ils possèderont jusqu’à 50″ d’avance maximum à 40 kilomètres de l’arrivée, alors que Simon Clarke sera contraint 8 kilomètres plus loin de laisser partir le belge, victime de crampes. Au pied de la dernière difficulté du jour, la côte d’Ivory (2,3km à 5,9%), classée en troisième catégorie, trois coureurs attaquent dans le groupe de poursuivants : Kasper Asgreen, Ben O’Connor et Matej Mohoric reprennent Campenaerts dans l’ascension, et ce dernier ne pourra pas suivre le trio : il paye sans doute ses efforts de la veille. Au sommet de cette difficulté, c’est Mohoric qui prend 2 points, et O’Connor le point restant, anecdotiques puisque les deux ne visent pas ce classement annexe. Dans la descente, alors que trio possède 25 secondes d’avance sur le groupe de poursuivants qui commence à se désorganiser, Corbin Strong tombe et ne réintègrera pas ce groupe. 

À 10 kilomètres de l’arrivée, le trio possède 25 secondes d’avance sur un groupe de 9 coureurs qui s’est détaché du reste : il y a là Laporte, Trentin, Pidcock, Van Der Poel, Bettiol, Philipsen, Zimmermann, Pedersen et Mezgec. Le restant de cette échappée pointe à 55 secondes, le peloton lui, emmené par les Jumbo-Visma est à plus de 10 minutes. Sous la bannière des 2 derniers kilomètres, le trio à 30 secondes d’avance et va se jouer la victoire : Ben O’Connor aura tenté de loin, mais Asgreen et Mohoric, les deux plus rapides de ce groupe n’auront pas tremblés. Finalement, après photo-finish, c’est Matej Mohoric qui s’impose d’un boyau devant Kasper Asgreen, qui s’il avait lancé son vélo plus tôt, aurait sans doute réalisé le back to back après sa victoire en baroudeur de la veille. Le peloton arrive lui à plus de 13 minutes du vainqueur du jour. Le premier français sur la ligne, c’est Christophe Laporte qui se classe 6ème

Radio CYCLO

🚴 Bienvenue sur Radio Cyclo, votre univers vélo au sein de Radio Sports ! 🚴 Plongez au cœur de l'univers passionnant du vélo avec Radio Cyclo ! Notre chaîne de [...]

Bike Café

C’est quoi Bike Café ? Bike Café a été créé en 2016 par Patrick Van Den Bossche, qui avait déjà une solide expérience en matière de blogs sportifs : développement [...]

Salon des Sports 2023

Parce que la composante des sports doit s’inscrire dans un contexte institutionnel et territorial plus large, le Salon des Sports s'est tenu en concomitance avec le [...]

BikingMan X

Les courses d’ultracyclisme BikingMan sont pensées pour vous ramener à l’essence du cyclisme: sans assistance, sans étape et de superbes [...]

RadioCycloTour, le direct

#RadioCycloTour propose une émission en direct avec les acteurs locaux, pour parler vélo mais aussi gastronomie, culture locale et patrimoine, environnement et [...]

Bikingman_by_RadioCyclo

La série BikingMan est le 1er championnat du monde d’ultracyclisme, avec des courses dans de nombreuses localisations, le défi d’endurance ultime pour les athlètes [...]

Le Tour de la Provence

Le Tour de la Provence revient en force en 2024 après une interruption en 2023. Initié par le Groupe La Provence, le grand journal régional, le Tour avait dû [...]

La présentation des parcours BikingMan Origine 2024

La série BikingMan Origine pour l'année 2024 propose une série de courses d'ultracyclisme particulièrement exigeantes, conçues pour les athlètes prêts à pédaler de [...]