Connexion

Mot de passe oublié?
Ou inscrivez-vous

Inscription

Déja inscris?

Mot de passe oublié

Merci de renseigner votre pseudo ou votre adresse e-mail. vous recevrez un e-mail contenant les instructions us permettant de réinitialiser votre mot de passe.

Déja inscris?

Déconnexion

Voulez vous vous déconnecter?

player
deconnecter
ferme menu

Résumé 7ème étape du TDF 2024 : Remco Evenepoel signe sa première victoire d’étape sur le Tour de France !

Cela faisait partie de l’un des deux objectifs annoncés par le Belge au départ de cette Grande Boucle, la 111ème du nom, de remporter une étape sur le Tour de France. C’est chose faite désormais, puisque au terme des 25,3 kilomètres, Remco EVENEPOEL a dominé de 12 secondes Tadej POGACAR, et de 34 secondes Primoz ROGLIC. Son deuxième objectif, un top 5 au classement général, serait plutôt orienté dorénavant vers un top 3, puisque selon ses dires, il serait en bien meilleure position que ce qu’ils avaient imaginé avec sa direction de course.

Le Belge Remco Evenepoel (Soudal Quick-Step) a remporté sa première étape sur les routes de la Grande Boucle, à 24 ans, le tout sur sa discipline de prédilection, le contre-la-montre individuel / ASO

Il était forcément très attendu sur un effort qu’il apprécie tant, et Remco EVENEPOEL (Soudal Quick-Step), champion du monde du contre-la-montre individuel depuis sa victoire à Glasgow en 2023, n’a pas déçu. Même Tadej POGACAR (UAE Team Emirates), leader du classement général et maillot jaune sur le dos avait annoncé la couleur avant-hier : il pensait le Belge favori de cette étape. Longtemps dans le match, le Slovène a finalement été devancé par un pur spécialiste de l’effort, qui a été davantage dans le passé, à l’aise sur un effort de ce type. On l’attendait donc au tournant, et le natif d’Aalst de 24 ans a répondu présent, remportant ainsi sa première victoire sur le Tour de France pour sa participation. Il devient donc vainqueur d’un contre-la-montre sur les trois Grands Tours, après en avoir remporté 2 sur le Giro 2023, et 1 sur la Vuelta en 2022. Ajouté à cela qu’il a donc été une fois champion d’Europe et champion du monde de la discipline. Avec Filippo GANNA et Joshua TARLING (Ineos-Grenadiers), il constitue l’une des références sur le circuit professionnel dans cette discipline. Pour l’instant, le Belge est là où on l’attend, et peut viser un podium à Nice d’ici le 21 juillet.

Battu pour 3 secondes par Bruno Armirail lors des championnats de France il y a quelques jours de cela, Kévin Vauquelin, vainqueur de la 2ème étape dimanche dernier, a réalisé un très gros contre-la-montre (6ème de l’étape) / ASO

Le film de l’étape

Forcément, les premiers coureurs qui s’élançaient au départ de Nuits-Saint-George n’allaient pas remporter ce contre-la-montre, puisque la règle veut que l’on fasse partir les coureurs dans l’ordre inverse du classement général. C’est donc Mark CAVENDISH (Astana Qazaqstan Team), lanterne rouge, qui a ouvert le bal, suivi par son coéquipier Michael MORKOV. Il aura ensuite fallu attendre le départ de Lenny MARTINEZ (Groupama-FDJ) pour fixer un premier temps de référence, lui qui ne l’avait pas fait, en plus, à fond selon ses dires après son arrivée. Il a finalement ensuite été battu Stefan BISSERGER (EF Education-EasyPost), le suisse, spécialiste de l’effort, qui établissait un vrai premier temps de référence. Le Français Kévin VAUQUELIN (Arkéa-B&B Hôtels), a ensuite frappé un grand coup, en réalisant un temps canon, le premier sous la barre des 31 minutes, à 51km/h de moyenne. Le protégé d’Emmanuel HUBERT tremblait lorsque Ben HEALY était sur la route et allumait du vert sur le premier pointage, avant de s’effondrer. Stefan KÜNG (Groupama-FDJ), champion national de suisse du chrono, pensait alors pouvoir se battre pour la victoire, mais il a déraillé, et n’a pas pu faire mieux que troisième provisoire, avant que Victor CAMPENEARTS (Lotto-Dstny), ne soit dans les temps de VAUQUELIN, et ce dernier a finalement été battu de 76 centièmes.

Revivez l’étape Tour de France du jour avec l’équipe radio Sports

Preuve qu’il a réalisé un contre-la-montre exceptionnel, lui le vice-champion de France de la spécialité, battu de 3 petites secondes par Bruno ARMIRAIL (Décathlon-AG2R), qui n’a pas été au niveau, et a été battu par son compatriote. On pensait alors un Wout VAN AERT (Visma – Lease a Bike) être capable de déloger CAMPENAERTS, mais il n’en fut rien, puisque « WVA » terminait à plus d’une minute. On a donc attendu les leaders du classement général, et à partir de ce moment-là, les meilleurs temps aux pointages intermédiaires tombaient un à un, avec Primoz ROGLIC (Red Bull – Bora – Hansgrohe) en tête de file, suivi de près par Jonas VINGEGAARD (Visma – Lease a Bike), Remco EVENEPOEL (Soudal Quick-Step), tandis que Tadej POGACAR (UAE Team Emirates) ne pouvait pas rivaliser avec les temps du Belge. D’abord 3 secondes derrière lui au premier pointage, il a ensuite vu son écart augmenter au sommet de la côte de Curley, là où se situait le deuxième pointage, à 10 secondes. Revenu à 6 secondes au troisième pointage intermédiaire, il a finalement terminé à 12 secondes du champion du monde. ROGLIC à quant à lui terminé troisième de l’étape, devant VINGEGAARD.

Le match était directement lancé entre Tadej Pogacar et Remco Evenepoel au travers des différents pointages intermédiaires, qui a finalement tourné en faveur du Belge pour 12 secondes / ASO

Les autres forces en présence derrière EVENEPOEL et POGACAR : VINGEGAARD s’est écrasé dans le final, ROGLIC a parfaitement manœuvré la fin d’étape.

On l’a dit, EVENEPOEL a remporté ce chrono, comme attendu, devant POGACAR, Jonas VINGEGAARD a une nouvelle fois montré qu’il était à l’aise sur ce genre de discipline, même, s’il n’a pas parfaitement géré son effort, puisque, un temps devant Primoz ROGLIC sur les trois pointages intermédiaires, il a pourtant été devancé par le Slovène à l’arrivée, qui parfaitement géré son effort. S’il a allumé du vert sur tous les pointages, il n’était évidemment pas au même niveau que Remco ou « Pogi », mais il s’est surtout rassuré, lui le champion olympique en titre, qui remettra son titre en jeu d’ici quelques semaines à Paris. Il s’est rassuré sur son état de forme, puisqu’il n’a clairement pas été au niveau, ou en tout cas en vue sur ce début de Tour, notamment lors de la deuxième étape sur la montée de San Luca, mais aussi sur la montée du col du Galibier, où il a semblé être en difficulté, et surtout en train de subir sur la fin de l’ascension. Il a, grâce à ce bon chrono, repris une place au classement général, et le voilà désormais 4ème. A noter aussi la très belle 6ème place de Kévin VAUQUELIN, qui vient chercher son premier top 10 sur un contre-la-montre sur un Grand Tour, qui plus est sur un Tour de France. Il est en très grande forme, lui qui a remporté la 2ème étape à Bologne. Une performance de plus pour confirmer sa participation aux Jeux Olympiques ? La sélection sera annoncée ce lundi 8 juillet, lors de la première journée de repos.

Cliquez ici pour retrouver tous les classements à l’issue de cette 7ème étape.

Radio CYCLO

🚴 Bienvenue sur Radio Cyclo, votre univers vélo au sein de Radio Sports ! 🚴 Plongez au cœur de l'univers passionnant du vélo avec Radio Cyclo ! Notre chaîne de [...]

RadioCycloTour, le direct

#RadioCycloTour propose une émission en direct avec les acteurs locaux, pour parler vélo mais aussi gastronomie, culture locale et patrimoine, environnement et [...]

Bikingman_by_RadioCyclo

La série BikingMan est le 1er championnat du monde d’ultracyclisme, avec des courses dans de nombreuses localisations, le défi d’endurance ultime pour les athlètes [...]

Tour de France : la présentation des coureurs

2024, ce Tour de France ne ressemblera à aucun autre. Alors que Paris accueille le 24 juillet les Jeux olympiques, l’autre grand événement estival [...]

Vélo passion

Vélo Passion, votre rendez-vous incontournable sur Radio Cyclo dédié à tous les amateurs et passionnés de vélo. Nous plongeons au cœur de l'univers cycliste, [...]

Bike Café

C’est quoi Bike Café ? Bike Café a été créé en 2016 par Patrick Van Den Bossche, qui avait déjà une solide expérience en matière de blogs sportifs : développement [...]

Résumé 20ème étape du TDF 2024 : La « manita » façon Tadej Pogačar sur cette ultime étape en ligne !

Sur une étape qui, au départ, n’était pas prévu à son palmarès selon ses dires hier matin, le Slovène s’est retrouvé, comme sur le Giro en mai dernier, dans une [...]

Résumé 18ème étape du TDF 2024 : Le « roule toujours » Victor Campenaerts décroche sa première victoire d’étape sur le Tour de France 

La voilà, la première victoire d’étape pour Victor CAMPENAERTS (Lotto-Dsnty) sur le Tour de France ! Le coureur Belge de 32 ans est parvenu à lever les bras [...]