Connexion

Mot de passe oublié?
Ou inscrivez-vous

Inscription

Déja inscris?

Mot de passe oublié

Merci de renseigner votre pseudo ou votre adresse e-mail. vous recevrez un e-mail contenant les instructions us permettant de réinitialiser votre mot de passe.

Déja inscris?

Déconnexion

Voulez vous vous déconnecter?

player
deconnecter
ferme menu

Résumé 9ème étape du TDF 2024 : Et de Troyes ! Nouvelle victoire française grâce à Anthony Turgis sur une folle étape !  

Quelle belle fin de première semaine du Tour de France 2024 avec cette nouvelle victoire française à Troyes ! A l’issue des 199 kilomètres programmés sur cette neuvième étape, c’est l’échappée qui s’est jouée la victoire, et à ce jeu-là, c’est Anthony TURGIS qui a levé les bras ! Le coureur de la TotalEnergies, formation de Jean-René BERNAUDEAU, qui fêtera son anniversaire demain, a bien choisi son moment, lui qui est un coureur de classique, et qui n’avait pas encore eu l’occasion de lever les bras sur un Grand Tour, c’est désormais chose faite, qui plus est, sur le Tour de France !

L’émotion d’Anthony Turgis était palpable après l’arrivée hier, lui qui a signé sa 7ème victoire chez les professionnels, la première au niveau World Tour / ASO

Elle est là, la cinquième victoire pour la formation TotalEnergies sur le Tour de France ! Après Pierrick FEDRIGO en 2006, Thomas VOECKLER en 2009, Pierre ROLLAND en 2011, et Lilian CALMEJANE en 2017, voilà cette formation française qui lève à nouveau les bras ! Invitée sur cette 111ème édition de la Grande Boucle, on savait que pour cette équipe, il est toujours très important de se montrer à l’avant sur chaque étape, tant les chances de victoire sont toujours très infimes, voire nulles sur certains « types » de parcours. Alors, on envoie au moins ou deux coureurs à l’avant, afin de montrer le maillot comme on dit. Mais aujourd’hui, Anthony TURGIS n’était pas à l’avant pour faire de la figuration. « C’est fou, ça fait des années que je suis le sur Tour, ça fait la 7ème (année, ndlr). Disait-il à l’arrivée. Je voyais les caméras toujours autour des mêmes, je me disais que ça allait tourner à un moment. Avant le Tour de France, je me suis dit qu’il fallait peut-être faire un sondage pour demander qui se sent capable de gagner une étape sur le Tour ? […] Si je viens au départ d’une course, c’est pour gagner. J’ai gagné sur tous les niveaux de course, il ne me manquait juste une World Tour, et puis gagner sur le Tour de France, c’est le graal. C’est bien de le finir, mais d’en remporter une, c’est incroyable. »

Longtemps, ce sont les Visma – Lease a Bike de Jonas Vingegaard qui ont contrôlé le peloton, mettant parfois en danger Pogacar, avant que le Slovène ne soit acteur, et que la formation néerlandaise soit plus sur la défensive / ASO

Le film de l’étape

Après avoir eu plusieurs étapes cette semaine qui se sont transformées en pétard mouillé, cette neuvième et dernière étape de la première semaine de cette 111ème édition de la Grande Boucle, était sur le papier, l’étape de tous les dangers pour les leaders du Classement Général. En effet, elle présentait 32 kilomètres de « chemins blancs », répartis sur 14 secteurs, ce qui ressemblait un peu à la classique italienne du mois de mars, les Strade Bianche. Les 199 kilomètres au programme n’ont pourtant pas fait peur aux coureurs, puisque dès le kilomètre 0, les attaques ont commencé à fuser. Il aura fallu attendre 44 kilomètres pour voir le groupe qui s’est joué la victoire à l’issue de cette étape. On y retrouvait un groupe de 14 coureurs, avec notamment Maxim VAN GILS (Lotto-Dsnty), Alexy LUTSENKO (Astana Qazaqstan), Anthony TURGIS (TotalEnergies), Oier LAZKANO, Alex ARANBURU (Movistar), Thomas PIDCOCK (Ineos-Grenadiers), Ben HEALY (EF Education-EasyPost), Axel ZINGLE (Cofidis)… Un groupe de costauds donc, qui n’a certes eu pas plus de 3 minutes d’avance sur le peloton maillot jaune, puisque les coéquipiers de Jonas VINGEGAARD (Visma – Lease a Bike) contrôlaient, et mettaient surtout la pression sur Tadej POGACAR dès le deuxième secteur de chemin blanc. De quoi mettre le bazar dans le peloton, d’autant que derrière, l’entrée était si peu large que certains coureurs mettaient pieds à terre, voire même courraient dans les pourcentages de chemins empierrés. S’ils se sont bien relayés à l’avant, le peloton n’était jamais très loin, et ce, notamment lorsque les leaders du classement général se mettaient à attaquer, comme l’a fait Remco EVENEPOEL à plus de 77 kilomètres de l’arrivée, rejoint ensuite par POGACAR et VINGEGAARD. Ils sont revenus sur les 13 hommes de tête, mais se sont par la suite regardés, et laissés le peloton revenir derrière, où figurait notamment Primoz ROGLIC (Red Bull – Bora – Hansgrohe) et Carlos RODRIGUEZ (Ineos-Grenadiers). L’échappée s’est donc reformée, et, alors qu’un groupe de contre se formait avec notamment Mathieu VAN DER POEL (Alpecin-Deceuninck), Biniam GIRMAY (Intermarché-Wanty), ou David GAUDU (Groupama-FDJ)… Mais ce groupe ne parviendra jamais à revenir sur le reste de l’échappée, soit 10 coureurs. Ces derniers n’étaient plus que 8 pour se jouer la gagne, notamment lorsque 7 d’entre eux sont revenus sur Jasper STUYVEN (Lidl-Trek), vainqueur de Milan-San Remo 2021, qui avait attaqué à 11 kilomètres du terme, avant de se faire rattraper sous la flamme rouge. Dans le dernier kilomètre, TURGIS a parfaitement manœuvré, sautant de roue en roue, avant de produire son effort, et de remporter sa première victoire au niveau World Tour, devançant Tom PIDCOCK.

L’échappée, avec Jasper Stuyven ici en première position, qui a été rejointe par le trio leader au classement général, Pogacar-Evenepoel-Vingegaard, a ensuite repris du champ, pour finalement se disputer la victoire / ASO

Le panache d’EVENEPOEL, POGACAR qui met les autres sous pression, VINGEGAARD sur la défensive, ou encore Primoz ROGLIC qui s’accroche : l’étape des favoris.

Revivez l’étape Tour de France du jour avec l’équipe de Radio Sports

Si effectivement on voyait les spécialistes des classiques pavés ou flandriennes se jouer la victoire, on était également très intéressé pour voir comment les leaders du classement général allaient réagir. Si on a vu un Remco EVENEPOEL très remuant, notamment avec son attaque sur un beau coup-de-cul à 77 bornes de l’arrivée, Jonas VINGEGAARD a quant à lui, été très souvent sur la défensive. Si son équipe a mis la pression sur POGACAR en début d’étape, dès le deuxième secteur, il a ensuite crevé puis loin dans l’étape, et a terminé cette journée avec un vélo qui n’était pas le sien, soit celui de Jan TRATNIK, son coéquipier Slovène, qui fait à peu près la même taille que le Danois. Il a donc ensuite dû se défendre sur le reste de l’étape, et ne fixait sa course que sur POGACAR, ce qui a clairement agacé ce dernier à l’arrivée : « Les Visma n’ont regardé que moi et ont sous-estimé les autres, je crois qu’il pourrait y avoir un retour de bâton plus tard. On aurait pu reprendre du temps avec Evenepoel et Vingegaard, pour consolider le podium. Visma met l’accent sur moi. Je m’en souviendrai. » De quoi annoncer la couleur pendant les prochains jours… ! Enfin, on terminera par Primoz ROGLIC, qui a été en difficulté sur ce début d’étape, distancé très tôt dans le deuxième secteur, avant ensuite de revenir sur le groupe maillot jaune, et de finalement ne pas perdre de temps sur les trois premiers du général. Une journée au final satisfaisant, mais encore une fois, on l’a plutôt vu subir qu’être acteur de la course.

Cliquez ici pour retrouver tous les classements à l’issue de cette 9ème étape.

Radio CYCLO

🚴 Bienvenue sur Radio Cyclo, votre univers vélo au sein de Radio Sports ! 🚴 Plongez au cœur de l'univers passionnant du vélo avec Radio Cyclo ! Notre chaîne de [...]

RadioCycloTour, le direct

#RadioCycloTour propose une émission en direct avec les acteurs locaux, pour parler vélo mais aussi gastronomie, culture locale et patrimoine, environnement et [...]

Bikingman_by_RadioCyclo

La série BikingMan est le 1er championnat du monde d’ultracyclisme, avec des courses dans de nombreuses localisations, le défi d’endurance ultime pour les athlètes [...]

Tour de France : la présentation des coureurs

2024, ce Tour de France ne ressemblera à aucun autre. Alors que Paris accueille le 24 juillet les Jeux olympiques, l’autre grand événement estival [...]

Vélo passion

Vélo Passion, votre rendez-vous incontournable sur Radio Cyclo dédié à tous les amateurs et passionnés de vélo. Nous plongeons au cœur de l'univers cycliste, [...]

Bike Café

C’est quoi Bike Café ? Bike Café a été créé en 2016 par Patrick Van Den Bossche, qui avait déjà une solide expérience en matière de blogs sportifs : développement [...]

Résumé 20ème étape du TDF 2024 : La « manita » façon Tadej Pogačar sur cette ultime étape en ligne !

Sur une étape qui, au départ, n’était pas prévu à son palmarès selon ses dires hier matin, le Slovène s’est retrouvé, comme sur le Giro en mai dernier, dans une [...]

Résumé 18ème étape du TDF 2024 : Le « roule toujours » Victor Campenaerts décroche sa première victoire d’étape sur le Tour de France 

La voilà, la première victoire d’étape pour Victor CAMPENAERTS (Lotto-Dsnty) sur le Tour de France ! Le coureur Belge de 32 ans est parvenu à lever les bras [...]