Connexion

Mot de passe oublié?
Ou inscrivez-vous

Inscription

Déja inscris?

Mot de passe oublié

Merci de renseigner votre pseudo ou votre adresse e-mail. vous recevrez un e-mail contenant les instructions us permettant de réinitialiser votre mot de passe.

Déja inscris?

Déconnexion

Voulez vous vous déconnecter?

Résumé de l’étape 5 : Pau > Laruns – 163 kilomètres

Au départ de Pau, pour le compte de la 5ème étape, les coureurs avaient fort à faire, puisqu’ils attaquaient pour la première fois de cette 110ème édition une étape de montagne. Pour aller rejoindre Laruns, les coureurs devaient escalader le col du Soudet (15,2km à 7,2%) à 1540 mètres d’altitude, puis le col d’Ichère (4,2km à 7%) ainsi que le col de Marie Blanque (7,7km à 8,6%), le tout en 162,7 kilomètres.

Au départ de Pau ce matin, deux coureurs étaient non-partants : Jacopo Guarnieri (Lotto-Dstny), fracture de la clavique gauche ainsi que des côtes brisées et Luis Leon Sanchez (Astana Qazastan Team), lui aussi victime d’une fracture de la clavicule, mais de la droite. Le départ réel était donné à 13h25 dans les rues paloises, et les attaques se multipliaient pour prendre l’échappée.

Pendant quelques kilomètres, Pierre Latour fut un temps en tête, en ouvrant la route, seul. Pendant ce temps dans le peloton, deux coureurs ont chuté : il s’agit de Mattias Skjelmose (Lidl-Trek) et Dylan Teuns (Israël – Premier Tech). Rien de très grave puisque les deux coureurs sont ensuite revenu dans le peloton. 

Finalement, l’échappée se forme définitivement au kilomètre 30, où un très gros groupe d’une petite quarantaine de coureurs parmi lesquels Van Aert, Ciccone, Alaphilippe, Martinez, Jorgenson, Pedersen, Cavagna, Madouas, Hindley, Coquard, Gall, Buchmann sont notamment présents. Le groupe prend rapidement de l’avance sur le peloton, qui ne dépassera jamais les 4’ durant l’étape, l’écart étant contrôlé par les coéquipiers du maillot jaune et du maillot blanc de la Team UAE Emirates.

Au kilomètre 45, quatre coureurs prennent une trentaine de seconde d’avance sur le groupe de 32 derrière, avec notamment Bryan Coquard (Cofidis), Wout Van Aert (Jumbo-Visma), Victor Campenaerts (Lotto-Dstny) ainsi que Mads Pedersen (Lidl-Trek). Le danois passera d’ailleurs en deuxième position au sprint intermédiaire situé au kilomètre 50 à Lanne-en-Barrétous, derrière Bryan Coquard qui se relèvera après le sprint. 

Le trio qui s’était échappé du groupe de poursuivants n’est plus qu’un duo dans le col du Soudet, puisque Mads Pedersen ne peut pas suivre le rythme imprimé par les deux belges. Le duo est ensuite repris par le groupe des poursuivants, qui s’est rétrécit tout au long de la montée, alors qu’il ne reste que deux kilomètres d’ascension. C’est à ce moment-là que Felix Gall (AG2R Citroën Team) en profite pour attaquer, suivit par Jai Hindley (Bora-Hansgrohe), Krists Neilands (Israël – Premier Tech) et Gulio Ciccone (Lidl-Trek). L’autrichien de la formation française s’isole un temps au sommet en tête et prend les 20 points promis au premier de ce col du Soudet, classé Hors-Catégorie, le premier de ce Tour de France 2023.

Dans la descente et dans la vallée, le groupe se reforme, alors que Neilands, rejoint ensuite par Van Aert et Julian Alaphilippe (Soudal – Quick Step), forment un trio au sommet de la deuxième difficulté du jour : le Col d’Ichère (4,2km à 7%), où le letton en a profité pour prendre 2 points. Le groupe de poursuivants derrière est à 20 secondes, le peloton à 3’30. 

Le trio ouvre dans un premier temps la route dans la dernière difficulté du jour : le Col de Marie Blanque (7,7km à 8,6%), et ses quatre derniers kilomètres terribles à plus de 10%. Ils sont repris à 24 kilomètres de l’arrivée, alors que le peloton est à moins de 3 minutes. Sous l’impulsion de Clément Berthet (AG2R Citroën), ils ne sont plus que 7 à l’avant : Berthet, Gall, Buchmann, Hindley, Ciconne, Martinez et Haig. Felix Gall et Jai Hindley attaquent ensemble alors qu’il reste 4 kilomètres d’ascension. Derrière, les Jumbo-Visma ont pris le relais des UAE Team Emirates et impriment un très gros tempo au début des passages très difficiles. Après cette accélération, de nombreux leaders sont distancés comme Egan Bernal (Ineos-Grenadiers), Romain Bardet (Team DSM), Mikel Landa (Bahraïn-Victorious) ou encore Mattias Skjelmose (Lidl-Trek) font les frais de cette accélération. Ils ne sont plus que 3 : Sepp Kuss imprime un gros rythlme pour Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma), et il n’y a plus que Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) qui peut suivre le rythme. Temporairement puisque lorsque le danois attaque, le Slovène accuse le coup. Devant, Jai Hindley a lâcher Felix Gall avant le sommet et se dirige vers la victoire d’étape.

Victoire d’étape qu’il acquierera quelques kilomètres plus loin, lorsqu’il franchira la ligne d’arrivée à Laruns en solitaire, s’adjugeant sa première victoire sur le Tour ainsi que le maillot jaune, puisque 34 secondes plus tard, Jonas Vingegaard franchira la ligne derrière Ciconne, Gall et Buchmann. 1 minute plus tard, Tadej Pogacar, repris par le peloton maillot jaune dans les derniers kilomètres, parmi lequel figurait David Gaudu, Mattias Skjelmose, Simon et Adam Yates entre autres. 

Au classement général, c’est donc Jai Hindley qui prend le maillot jaune pour la première fois de sa carrière ; Felix Gall s’empare du maillot à pois ; Japser Philipsen reste en vert et Tadej Pogacar, malgré sa défaillance, reste en blanc.

Radio CYCLO

🚴 Bienvenue sur Radio Cyclo, votre univers vélo au sein de Radio Sports ! 🚴 Plongez au cœur de l'univers passionnant du vélo avec Radio Cyclo ! Notre chaîne de [...]

Bike Café

C’est quoi Bike Café ? Bike Café a été créé en 2016 par Patrick Van Den Bossche, qui avait déjà une solide expérience en matière de blogs sportifs : développement [...]

Salon des Sports 2023

Parce que la composante des sports doit s’inscrire dans un contexte institutionnel et territorial plus large, le Salon des Sports s'est tenu en concomitance avec le [...]

BikingMan X

Les courses d’ultracyclisme BikingMan sont pensées pour vous ramener à l’essence du cyclisme: sans assistance, sans étape et de superbes [...]

RadioCycloTour, le direct

#RadioCycloTour propose une émission en direct avec les acteurs locaux, pour parler vélo mais aussi gastronomie, culture locale et patrimoine, environnement et [...]

Bikingman_by_RadioCyclo

La série BikingMan est le 1er championnat du monde d’ultracyclisme, avec des courses dans de nombreuses localisations, le défi d’endurance ultime pour les athlètes [...]

Le Tour de la Provence

Le Tour de la Provence revient en force en 2024 après une interruption en 2023. Initié par le Groupe La Provence, le grand journal régional, le Tour avait dû [...]

La présentation des parcours BikingMan Origine 2024

La série BikingMan Origine pour l'année 2024 propose une série de courses d'ultracyclisme particulièrement exigeantes, conçues pour les athlètes prêts à pédaler de [...]