Connexion

Mot de passe oublié?
Ou inscrivez-vous

Inscription

Déja inscris?

Mot de passe oublié

Merci de renseigner votre pseudo ou votre adresse e-mail. vous recevrez un e-mail contenant les instructions us permettant de réinitialiser votre mot de passe.

Déja inscris?

Déconnexion

Voulez vous vous déconnecter?

Résumé de l’étape 8 : Libourne > Limoges – 201 kilomètres

201 kilomètres entre Libourne et Limoges hier pour le compte de la 8ème étape de la 110ème édition de ce Tour de France 2023. Une étape qui, comme la veille, était promise aux sprinteurs, malgré une étape qui présentait légèrement moins de 2000 mètres de dénivelé positif. Une étape plus difficile que la veille, avec le plus grand nombre de dénivelé positif dans les 40 derniers kilomètres de l’étape.

En ce 8 juillet, c’est l’anniversaire d’un potentiel vainqueur du jour s’il arrivera à passer les bosses : Phil Bauhaus (Bahraïn-Victorious) fête ses 29 ans !

Au kilomètre 20, le norvégien Torstein Traeen (Uno-X Pro Cycling Team) est victime d’une chute, mais rien de grave pour le coureur de 27 ans qui se relève rapidement, et ira quelques kilomètres plus loin se faire soigner à la voiture médicale. 

Au kilomètre 22, après une grosse bataille pour prendre l’échappée du jour et des mouvements infructueux tenté par Kasper Asgreen (Soudal – Quick Step) ou encore Edvald Boasson-Hagen (TotalEnergies) notamment, trois coureurs sortent du peloton : Tim Declercq (Soudal – Quick Step), Anthony Turgis (TotalEnergies) et Anthony Delaplace (Arkéa-Samsic). Le trio sera validé par le peloton, et prend rapidement de l’avance sur les 173 coureurs restants. Au kilomètre 37, les trois hommes de tête comptent 3’20″ d’avance sur un peloton déjà emmené par l’équipe Alpecin-Deceuninck.

Au sprint intermédiaire situé au kilomètre 79 à Tocane-Saint-Apre, c’est Anthony Delaplace qui passe en tête dans l’échappée dans un sprint réellement disputé. Dans le peloton, cinq minutes après le passage du trio de tête, c’est Jasper Philipsen qui remporte le sprint devant Jordi Meeus et Danny Van Poppel (Bora-Hansgrohe). Un groupe de contre – des coureurs qui ont fait le sprint et qui ne se sont pas relevé – se forme, mais leur entreprise ne durera que quelques secondes, puisque les coureurs de la Jumbo-Visma ont automatiquement réagis après la formation de ce groupe, puisque Wout Van Aert n’était pas présent. 

Dans les 100 derniers kilomètres, l’écart entre le peloton et l’échappée s’est stabilisé autour des 4’ alors que quatre équipes contrôlent l’écart : la Jumbo-Visma, la Alpecin-Deceuninck, la Cofidis et la Lidl-Trek.

Au sommet de la première difficulté du jour, la côte de Champs-Romain (2,8km à 5,2%) classée en troisième catégorie, c’est Anthony Turgis qui prend les deux points accordés à celui qui passerait en tête, devant Tim Declercq (Soudal – Quick Step) qui prend un point. L’écart entre le trio de tête et le peloton s’est abaissé à trois minutes au sommet.

Et alors qu’il reste un peu plus de 60 kilomètres à parcourir, c’est le coup de tonnerre du jour : Mark Cavendish (Astana Qazaqstan Team) est pris dans une chute, a priori anodine, où il est tout seul à tomber après un coup de frein dans le peloton. Il mettra beaucoup de temps à se relever et ne repartira pas : abandon sur chute dû à une fracture de la clavicule droite empêcheront « le Cav’ » de remporter une 35ème étape sur le Tour de France et battre le record d’Eddy Merckx, pour sa dernière saison pro. Terrible.

À 36 kilomètres de l’arrivée, Kasper Asgreen (Soudal – Quick Step), décidemment très remuant sur cette étape, décide de créer un mouvement de course et de créer une contre-attaque, en vain puisqu’il sera repris à 22 kilomètres du terme.

Dans la deuxième difficulté du jour, la côte de Masmont (1,3km à 5,5%), Anthony Turgis place une attaque dans le groupe de tête et se débarrasse de ses deux compagnons d’échappée. Il prend le point au sommet et compte 35″ d’avance après le passage au sommet sur le peloton emmené par les Jumbo-Visma.

Au sommet de la dernière difficulté du jour, située à moins de kilomètres de l’arrivée, la côte de Condat-sur-Vienne (1,2km à 5,4%), Turgis est toujours en tête mais n’a plus que 10″ d’avance sur le peloton qui voit de nombreux sprinteurs dont Sam Welsford (Team DSM) mais aussi Egan Bernal (Ineos Grenadiers) sont distancés du peloton. Le coureur français est finalement repris à huit kilomètres de l’arrivée par un peloton toujours emmené par la Jumbo-Visma avec Christophe Laporte. 

Dans les rues de Limoges, après un sprint pour costaud en faux plat montant, c’est l’ancien champion du monde Mads Pedersen (Lidl-Trek) qui lève les bras, sa première victoire sur ce Tour de France 2023. Il devance sur la ligne Jasper Philipsen (Alpecin-Deceuninck), trop court pour pouvoir s’imposer alors que Mathieu Van Der Poel avait une nouvelle fois effectué son travail, et Wout Van Aert (Jumbo-Visma), qui a été gêné par Christophe Laporte au moment de lancer son sprint, qui n’a pas eu la place pour s’écarter.

Au classement général, Jonas Vingegaard passera une journée de plus en jaune avant l’arrivée aujourd’hui au Puy de Dôme ; Neilson Powless conserve sa tunique une journée de plus ; Jasper Philipsen passera une journée de plus avec son maillot vert et Tadej Pogacar sera encore en blanc demain. 

Radio CYCLO

🚴 Bienvenue sur Radio Cyclo, votre univers vélo au sein de Radio Sports ! 🚴 Plongez au cœur de l'univers passionnant du vélo avec Radio Cyclo ! Notre chaîne de [...]

Bike Café

C’est quoi Bike Café ? Bike Café a été créé en 2016 par Patrick Van Den Bossche, qui avait déjà une solide expérience en matière de blogs sportifs : développement [...]

Salon des Sports 2023

Parce que la composante des sports doit s’inscrire dans un contexte institutionnel et territorial plus large, le Salon des Sports s'est tenu en concomitance avec le [...]

BikingMan X

Les courses d’ultracyclisme BikingMan sont pensées pour vous ramener à l’essence du cyclisme: sans assistance, sans étape et de superbes [...]

RadioCycloTour, le direct

#RadioCycloTour propose une émission en direct avec les acteurs locaux, pour parler vélo mais aussi gastronomie, culture locale et patrimoine, environnement et [...]

Bikingman_by_RadioCyclo

La série BikingMan est le 1er championnat du monde d’ultracyclisme, avec des courses dans de nombreuses localisations, le défi d’endurance ultime pour les athlètes [...]

Le Tour de la Provence

Le Tour de la Provence revient en force en 2024 après une interruption en 2023. Initié par le Groupe La Provence, le grand journal régional, le Tour avait dû [...]

La présentation des parcours BikingMan Origine 2024

La série BikingMan Origine pour l'année 2024 propose une série de courses d'ultracyclisme particulièrement exigeantes, conçues pour les athlètes prêts à pédaler de [...]