Connexion

Mot de passe oublié?
Ou inscrivez-vous

Inscription

Déja inscris?

Mot de passe oublié

Merci de renseigner votre pseudo ou votre adresse e-mail. vous recevrez un e-mail contenant les instructions us permettant de réinitialiser votre mot de passe.

Déja inscris?

Déconnexion

Voulez vous vous déconnecter?

player
deconnecter
ferme menu

Résumé de l’étape 15 : Les Gets Les Portes du Soleil > Saint-Gervais Mont Blanc – 179 kilomètres

15ème étape entre Les Gets Les Portes du Soleil et Saint-Gervais Mont Blanc… Les coureurs avaient affaire à une nouvelle étape très difficile, similaire à celle de la veille, avec presque 5000 mètres de dénivelé positif en 179 kilomètres. 

Les premiers kilomètres de l’étape ne permettent pas la formation d’une échappée et après une première difficulté non-répertoriée, le peloton est scindé en deux : on retrouve notamment dans un second groupe des leaders du classement général piégés, comme Sepp Kuss (Jumbo-Visma), Jai Hindley (Bora-Hansgrohe), Felix Gall (AG2R Citroën) ou encore Simon Yates (Jayco-AlUla). Tout rentre dans l’ordre finalement au 16ème kilomètre sous l’impulsion d’un gros travail fournit par les coéquipiers d’AG2R Citroën. 

Finalement, au kilomètre 37, la « bonne » échappée commence à se former, dans la difficulté non-répertoriée du col des Fleuries. On retrouve 25 hommes en tête : Wout van Aert (Jumbo-Visma), Marc Soler (UAE Team Emirates), Omar Fraile, Michal Kwiatkowski (Ineos Grenadiers), Thibaut Pinot (Gorupama-FDJ), Magnus Cort, Neilson Powless (EF Education-EasyPost), Mikel Landa, Wout Poels (Bahrain Victorious), Nils Politt (Bora-Hansgrohe), Giulio Ciccone, Mathias Skjelmose, Juan Pedro López (Lidl-Trek), Mathieu Van der Poel, Soren Kragh Andersen (Alpecin-Deceuninck), Rui Costa (Intermarché-Circus-Wanty), Ion Izagirre (Cofidis), Alex Aranburu (Movistar Team), Michael Woods, Hugo Houle, Krists Neilands (Israel-PremierTech), Lawson Craddock (Jayco-AlUla), Warren Barguil (Arkéa-Samsic), Torstein Traeen (Uno-X) et Mathieu Burgaudeau (TotalEnergies) qui comptent 35 secondes de retard sur un duo Julian Alaphilippe (Soudal – Quick Step) et Alexey Lustenko (Astana Qazaqstan) qui s’est extirpé quelques hectomètres auparavant dans cette ascension. 

Après 52 kilomètres de course, une grosse chute intervient dans le peloton et une trentaine de coureurs sont au sol. La chute est intervenue en début de peloton, puisque c’est un coéquipier de Jonas Vingegaard qui est tombé : il a percuté le bras tendu d’un spectateur qui filmait avec son téléphone mais ne regardait pas devant lui. Parmi les coureurs tombés, on retrouve Egan Bernal (Ineos-Grenadiers), Biniam Girmay (Intermarché – Circus – Wanty), Nathan Van Hooydonck (Jumbo-Visma) et Rasmus Tiller (Uno-X Pro Cycling Team) entre autres. Pas d’abandons à signaler à la suite de cette grosse chute.

Le groupe de poursuivants derrière le duo continue de s’accroître et ils sont maintenant 37, puisque Andrey Amador (EF Education – EasyPost), Marco Haller et Patrick Konrad (Bora-Hansgorhe), Nans Peters (AG2R Citroën), Guillaume Martin (Cofidis), Christopher Hamilton (Team DSM), Christopher Jull-Jensen et Luca Mezgec (Jayco-AlUla), Simon Guglielmi (Arkéa-Samsic) et Jonas Abrahamsen (Uno-X Pro Cycling Team) sont venus faire enfler le groupe de poursuite.

Le duo Alaphilippe-Lutsenko passent au sprint intermédiaire avec 30 secondes d’avance et c’est le français qui passe en premier. Le peloton lui a laissé filer, notamment après avoir attendu les différents coureurs qui sont tombés, et pointe désormais à plus de 7 minutes de la tête de la course. Le duo passera aussi en tête au sommet de la première ascension du jour, le col de la Forclaz de Montmin (7,2km à 7,3%). La jonction entre le groupe de poursuivants et le duo s’opère après 92 kilomètres parcourus. 

Au sommet de la deuxième difficulté, le col de la Croix Fry (11,3km à 7%), c’est Gulio Ciccone qui passe en tête et empoche 10 points pour le classement du maillot à pois. Le groupe de tête s’est considérablement réduit et il ne compte plus que 25 coureurs. Neilson Powless, porteur du maillot à pois a notamment cédé dans ce col.

Dans la difficulté qui suit, Marc Soler prend quelques longueurs d’avance à moins de 3 kilomètres du sommet du col des Aravis (4,4km à 5,8%). Le groupe continue de se réduire et à quelques mètres du sommet, Wout Van Aert, Wouter Poels et Krists Neilands prennent quelques secondes d’avance sur le restant de l’échappée. Certains coureurs tombent notamment dans cette descente sinueuse, notamment Rigoberto Uran, Chris Hamilton ou encore Krists Neilands, qui figurait alors dans un quatuor de tête. Ils ne sont donc plus que 3 en tête : Van Aert, Soler et Poels. Derrière ce trio, 11 coureurs forment un groupe de poursuivants : Pinot (Gorupama-FDJ), Landa (Bahrain Victorious), Ciccone, Skjelmose (Lidl-Trek), Martin (Cofidis), Aranburu (Movistar), Houle (Israel-PremierTech), Craddock (Jayco-AlUla), Barguil, Guglielmi (Arkéa-Samsic) et Burgaudeau (TotalEnergies). Le trio ne sera jamais revu par le groupe de poursuivants, qui malgré une bonne collaboration, verra son retard ne faire qu’augmenter durant la descente avant la dernière difficulté du jour. 

Dans la dernière ascension du jour justement, la côte des Amerands (2,7km à 10,9%) puis la montée finale vers Saint-Gervais Mont Blanc (7km à 7,7%), il n’y a plus que deux coureurs en tête : Wout Van Aert et Wouter Poels. Ce dernier va d’ailleurs déposer le Belge dans la côte des Amerands et file pour aller chercher sa première victoire sur le Tour de France, qu’il va aller chercher quelques kilomètres plus loin, avec près de 2 minutes d’avance sur Van Aert et Mathieu Burgaudeau, qui aura fait une superbe dernière montée. Thibaut Pinot est 6ème, juste devant Guillaume Martin, 7ème

Dans le groupe des favoris, alors que Tadej Pogacar et Jonas Vingegaard se sont neutralisés une nouvelle fois sans créer des écarts entre eux, après que le Slovène ait attaqué le danois, c’est David Gaudu qui fait la bonne opération du jour en remontant 9ème au classement général, tout comme Carlos Rodriguez (Ineos-Grenadiers) qui conforte sa 3ème place, puisque Jai Hindley (Bora-Hansgrohe) subit les conséquences de la chute dont il a été victime la veille. 

Radio CYCLO

🚴 Bienvenue sur Radio Cyclo, votre univers vélo au sein de Radio Sports ! 🚴 Plongez au cœur de l'univers passionnant du vélo avec Radio Cyclo ! Notre chaîne de [...]

Bike Café

C’est quoi Bike Café ? Bike Café a été créé en 2016 par Patrick Van Den Bossche, qui avait déjà une solide expérience en matière de blogs sportifs : développement [...]

Salon des Sports 2023

Parce que la composante des sports doit s’inscrire dans un contexte institutionnel et territorial plus large, le Salon des Sports s'est tenu en concomitance avec le [...]

BikingMan X

Les courses d’ultracyclisme BikingMan sont pensées pour vous ramener à l’essence du cyclisme: sans assistance, sans étape et de superbes [...]

RadioCycloTour, le direct

#RadioCycloTour propose une émission en direct avec les acteurs locaux, pour parler vélo mais aussi gastronomie, culture locale et patrimoine, environnement et [...]

Bikingman_by_RadioCyclo

La série BikingMan est le 1er championnat du monde d’ultracyclisme, avec des courses dans de nombreuses localisations, le défi d’endurance ultime pour les athlètes [...]

Le Tour de la Provence

Le Tour de la Provence revient en force en 2024 après une interruption en 2023. Initié par le Groupe La Provence, le grand journal régional, le Tour avait dû [...]

La présentation des parcours BikingMan Origine 2024

La série BikingMan Origine pour l'année 2024 propose une série de courses d'ultracyclisme particulièrement exigeantes, conçues pour les athlètes prêts à pédaler de [...]